Et si on parlait d’innovation participative ?

« Alors que je visitais une usine un de mes ouvriers m’interpella : vous me payez 2000$ pour mes bras alors qu’au même prix vous pourriez aussi avoir mon cerveau » (Jack Welch).

L’innovation participative est une organisation managériale qui vise à stimuler l’innovation et la diffusion d’idées au sein d’une organisation en gagnant la confiance des collaborateurs pour les motiver à proposer de nouvelles idées. On parle d’une mobilisation de l’intelligence collective. Ce processus se développe depuis 10 ans en France grâce à des conférences et des événements tels que le « Carrefour de l’innovation participative » organisé par Innov’Acteurs.

La mise en avant de l’humain : un avantage concurrentiel et un levier de performance

L’innovation participative est créatrice de valeur, elle permet d’optimiser au maximum les capacités des collaborateurs au sein d’une organisation, et le sentiment d’utilité qui est instauré leur permet un meilleur épanouissement au travail. Chaque collaborateur, quel que soit son poste dans l’organigramme, est reconnu comme un acteur du changement et un potentiel d’innovation.

La confiance est un facteur important de l’innovation participative pour que les collaborateurs ne soient pas freinés par la peur de se tromper et qu’ils osent exprimer librement leurs idées. C’est le rôle du manager d’instaurer cette confiance en encourageant les collaborateurs afin de créer une dynamique collective qui sera plus productive qu’un processus individuel.

En 2011, Innov’Acteurs a réalisé une étude qui exprime clairement une hausse de la productivité des entreprises ayant intégré l’innovation participative. Dans les entreprises où l’innovation participative a été mise en place, 93% des salariés affirment que la satisfaction au travail augmente lorsque l’innovation est perçue comme une priorité, contre 64% pour les autres.

L’innovation participative est un réel avantage concurrentiel pour les entreprises, mais aussi un sérieux levier de performance. Pourtant, ce processus n’est pas encore assez exploité par les entreprises. D’après une étude de 2014, 4 salariés sur 5 estiment que leur employeur ne s’appuit pas suffisamment sur eux pour innover, alors que plus de deux tiers des salariés souhaitent avoir plus souvent la possibilité d’exprimer leurs idées.

Des professionnels de l’innovation participative au service des entreprises

Certains acteurs ont perçu le développement de l’innovation participative à partir des années 2000 et en ont fait leur spécialité. C’est le cas notamment de Motivation Factory, de l’agence Hype Innovation, de la société Spigit, ou encore de Popsi’it. Ces spécialistes proposent aux organisations souhaitant mettre en place l’innovation participative de les accompagner grâce à leur expertise (souvent outillée) qui vont stimuler la collaboration et l’implication des collaborateurs en entreprise.

Quelques exemples de leurs réalisations :

• Pour Motivation Factory : Coca Cola souhaitait repérer les meilleurs emplacements de distribution automatique sans y affecter des ressources humaines. L’agence Motivation Factory a alors mis en place un challenge afin d’impliquer l’ensemble du personnel ainsi qu’un extranet avec un workflow pour suivre chaque étape du cycle de vente.
Résultats : 66% de nouveaux emplacements ont été assurés par ce canal.

• Pour Popsi’it : Le directeur d’Auchan cherchait à innover en inventant de nouveaux produits et de nouveaux services. Pour ce faire, Popsi’it a impliqué tous les salariés des hypermarchés en créant la plateforme « Créaclic » pour qu’ils puissent y déposer leurs idées librement.
Résultats : Plus de 2400 idées déposées et dont des dizaines testées sur le terrain.

• Pour Spigit : Siemens voulait trouver des idées novatrices et aider à résoudre 5 défis les plus difficiles de la société. Spigit a aidé à mettre en place une plate-forme de gestion de l’innovation accessible par les collaborateurs en interne, mais aussi les personnes externes, et un concours « Mobility IDEA ».
Résultats : Développement du réseau mondial dans l’innovation ouverte et de nombreuses idées qui pourront potentiellement être utilisées dans un futur proche.

D’autres acteurs comme Inventive vont plus loin avec l’innovation ouverte en proposant une plateforme en ligne, où toutes les forces qui ne contribuent pas à l’innovation sont invitées à proposer leurs idées (clients, collaborateurs, fournisseurs…) et peuvent obtenir une récompense financière. D’où le slogan « Avec inventive, vendez vos idées ».
Inventive propose également à ses clients un accompagnement complet de l’innovation et du changement.

Innov’Acteurs : Fondateur du Carrefour de l’Innovation Participative

Les Trophées de l’Innovation Participative ont été mis en place en 2004. Ils sont décernés lors du Carrefour de l’Innovation Participative avec pour objectif de valoriser les entreprises ayant pris le tournant de l’innovation collaborative, mais également de permettre aux entreprises de comparer et partager les différentes démarches qu’elles ont mises en œuvre.

Les 6 trophées décernés en 2016 :

• Trophée Or de l’Innovation Participative : RTE (Réseau de Transport Electricité)
• Trophée Argent de l’Innovation Participative : Hager Electro SAS Usine 6
• Trophée Bronze de l’Innovation Participative : BNP Paribas
• Trophée du Meilleur Espoir de l’Innovation Participative : Bristol-Myers Squibb
• Prix de l’Innovation Participative Transverse : Safran Landing Systems
• Prix de l’Innovation Participative Publique : Secrétariat général du Ministère de l’Économie et des Finances

Zoom sur le Trophée du Meilleur Espoir: Bristol-Myers Squibb a mis en place une plateforme digitale pour que les collaborateurs puissent poster leurs idées. 15 Labs ont été ouverts pour répondre à leurs problématiques. 500 idées ont été proposées, et 10% d’entre elles ont été réalisées.

Innov’Acteurs espère voir de plus en plus d’entreprises adopter l’innovation participative. C’est d’ailleurs pour inciter d’autres organisations à s’y intéresser que cet évènement a été créé.

HIRAMYS au service des spécialistes de l’innovation participative, du travail collaboratif et de la communication interne/RH

HIRAMYS a la chance d’accompagner dans leur développement commercial quelques spécialistes de l’innovation participative et de l’open innovation. L’équipe HIRAMYS est également mandatée par d’autres pure players pour les aider à conquérir de nouveaux clients, comme des éditeurs de réseaux sociaux d’entreprise ou de plateformes collaboratives, des agences de conseil en développement RH, des experts de la communication interne, ou autres professionnels de la conduite du changement.

Camille Desvignes

Qu’est-ce que le programme « French IoT » ?

French IoT est une initiative du groupe La Poste destinée à soutenir l’innovation dans l’Internet des Objets. Le programme vise à promouvoir l’excellence française de l’IoT en associant divers acteurs économiques (startups innovantes, PME, grands groupes et organisations territoriales).

Il y a aujourd’hui sur la planète près de 15 milliards d’objets connectés. Ce chiffre devrait être multiplié par 5 d’ici 2020. Ce boom du web des objets change considérablement les usages mais aussi les modèles économiques dans le monde, poussant ainsi à créer les nouveaux métiers de demain. Ce bouleversement a vite été compris par La Poste qui a fondé en 2015 un Hub Numérique pour faire émerger ces nouveaux virtuoses de l’objet connecté.

Un tremplin pour l’entrepreunariat, l’innovation et l’international

Le programme French IoT s’inscrit dans une démarche de tremplin pour l’entrepreunariat et l’innovation. Il consiste à identifier par le biais de concours organisés dans tout le territoire national les jeunes pousses françaises les plus prometteuses, pour finalement les accompagner dans leur développement jusqu’à leur faciliter l’accès à une vitrine internationale.

C’est notamment le cas lorsque La Poste, appuyée par d’autres grands groupes partenaires comme Boulanger, BNP Paribas Real Estate, Malakoff Médéric ou encore Derichebourg Multiservices, a organisé en Janvier 2016 une participation collective au fameux CES de Las Vegas, le plus important salon mondial consacré à l’innovation high-tech. 15 startups ont pu ainsi participer à ce rendez-vous incontournable et présenter leurs meilleures inventions dans l’IoT – N’hésitez pas à relire notre article sur l’édition 2016 du CES Las Vegas.

Les lauréats « French IoT 2016 »

Le Concours French IoT 2016 a pris fin récemment, avec la sélection de 16 nouveaux lauréats qui auront la chance de participer au prochain CES à Las Vegas (5-8 Janvier 2017) :

  • MyxyPod : la première enceinte multiroom et domotique contrôlée par la voix par Myxyty,
  • Sensifall : le sol électronique sensible connecté détecteur de chute par ABCD Innovation,
  • SpinalCom : la solution intelligente de gestion des incendies dans le smart building,
  • Ween : le thermostat intelligent Life Responsive,
  • Axelife : le bracelet connecté qui sauve des vies en détectant les dysfonctionnements cardiaques,
  • Viktor : le coussin intelligent destiné aux personnes en perte d’autonomie par Fingertips,
  • Life Plus : la solution santé pour le maintien à domicile et le suivi des maladies chroniques,
  • Meyko : le compagnon connecté et ludique qui prend soin des enfants asthmatiques,
  • Biotraq : la traçabilité-qualité à base d’IoT pour limiter le gaspillage des denrées périssables,
  • Catspad : la solution connectée qui prend soin de nos amis les chats,
  • ICARE Technologies : le dispositif d’identification personnel, universel et autonome,
  • my Jomo : le badge connecté personnalisable en temps réel,
  • TwinswHeel : le droïde autonome disruptif, livreur de colis en zones urbaines,
  • Axible : le cube connecté multifonctions pour un service interactif et à la carte,
  • Mapwize : la solution de cartographie indoor pour guider les visiteurs à l’intérieur des bâtiments,
  • Silent Space : le dispositif nomade de masquage sonore dédié à l’amélioration du confort acoustique et du bien-être au travail par Orféa Acoustique.

HIRAMYS aux premières loges des nouveaux métiers de demain

Le cabinet Wagepoint annonce que « 60% des métiers exercés en 2030 n’existent pas encore actuellement ». Cette mutation attendue est fortement initiée par l’émergence de ces entrepreneurs dans l’IoT qui bousculent notre quotidien.

HIRAMYS a la chance d’être aux premières loges de cette révolution digitale en accompagnant dans leur développement commercial un certain nombre d’acteurs professionnels innovants du web, de l’IoT, de la transition digitale et de l’innovation collaborative. Toutes ces entreprises contribuent à l’émergence de nouveaux usages mais aussi de nouveaux métiers auxquels les entreprises françaises vont devoir s’adapter afin de ne pas rater ce train de l’innovation.

Pour tout savoir sur le programme et le concours « French IoT » : Concours-french-iot.laposte.fr

Michel Grujicic

Page 1 sur 161234510Dernière page »