ZOOM sur … le Personal Branding

L’art de promouvoir sa marque personnelle.

Tom Peters, écrivain et ancien consultant américain chez McKinsey, a été le premier à employer le terme de Personal Branding dans un ouvrage intitulé « The Brand You 50 » paru en 1999, dans lequel il apprend au lecteur à prendre conscience de ses singularités et de ses connaissances, et à mettre en avant son « Moi ».

Définition du Personal Branding

Le Personal Branding (ou Marketing Personnel) consiste à appliquer à une personne les techniques de communication et de promotion jusqu’ici destinées à une marque, un produit ou une entreprise.

L’émergence du web et des NTIC (Nouvelles Techniques de l’Information et de Communication), cette dernière décennie, a renforcé l’attrait pour le Personal Branding d’un grand nombre de salariés, de cadres, d’entrepreneurs ou de consultants, voyant l’opportunité de communiquer sur leur expertise, leur différence, leur savoir-faire, à des fins d’évolution de carrière ou de business.

Le Personal Branding au service du ‘business development’ et de la carrière professionnelle

Dans le monde des affaires, le Personal Branding trouve son utilité dans l’association d’une image positive d’une entreprise à celle de son dirigeant (ou de son collaborateur « expert ») qui a décidé d’exposer un savoir-faire dans le domaine d’activité dans lequel il évolue. L’entreprise qui emploie ce collaborateur récolte par ricochet le fruit de cette communication personnelle, en étant perçue comme « une pépinière à experts ». Les clients, séduits et rassurés, n’ont ainsi plus d’hésitation à entamer ou poursuivre une collaboration avec l’entreprise.

Le Personal Branding a également pour qualité d’assurer à son utilisateur un positionnement favorable sur le marché du travail, en apportant la possibilité de se distinguer des autres demandeurs d’emploi, par une expertise habilement mise en avant au travers d’une multitude de moyens de communication innovants. Les employeurs, séduits, trouvent-là une opportunité d’exploiter les domaines d’expertise de cet employé, dont la réputation (ou l’e-réputation) est parfaitement gérée.

Les moyens de communication du Personal Branding

Le développement du web et l’émergence des réseaux sociaux ces dix dernières années, ont apporté au Personal Branding un eldorado de moyens de communication.

Les réseaux sociaux professionnels (comme LinkedIn, Viadeo, Xing, ou encore Amplement, le dernier arrivé sur le marché), permettent à chacun d’amorcer une stratégie de Personal Branding dans de bonnes conditions. Les mordus du Personal Branding peuvent aussi s’appuyer sur les blogs et les forums pour exposer leur expertise, endossant ainsi une stature d’Opinion Leader, tout comme les plateformes de partages de vidéos (comme Youtube, Dailymotion ou Vimeo). Enfin, n’oublions pas les sites de microblogging comme Twitter, ou encore Tumblr, qui permettent de véhiculer rapidement de l’information pertinente en format court auprès d’un public extrêmement large.

Le web s’associe également au « papier » en offrant la possibilité à ces « experts » d’éditer des livres blancs. Ces ouvrages, permettant de synthétiser habilement une expertise personnelle sur une thématique précise, sont édités à des fins d’utilité publique. Leurs auteurs, qui sont souvent des dirigeants d’entreprises, des consultants ou des cadres ingénieurs, n’hésitent pas à exploiter ce moyen d’information comme réel vecteur de communication dans une démarche de marketing personnel, légitimant ainsi par exemple leurs compétences, leurs récompenses, leur réputation dans leur milieu professionnel.

Les limites du Personal Branding en cas de non-maîtrise de son E-réputation

Le Personal Branding, concept destiné à promouvoir sa marque personnelle en utilisant tous les moyens de communication innovants et adéquats, trouve tout son sens lorsque la réputation de son auteur est maitrisée.

Cependant le web, en offrant un eldorado de moyens de communication, constitue également un risque lorsque cette réputation (ou plutôt E-réputation) venait à être « écorchée ». Un effet « boule de neige » s’enclenche alors sur tous les supports relayant l’image de l’auteur (et même au-delà), déconstruisant en quelques jours tout ce que la personne aura construit en plusieurs mois ou plusieurs années. Une gestion rigoureuse de son E-réputation s’impose dans le cadre d’une démarche de Personal Branding afin d’éviter d’entrer ensuite dans une phase de communication de crise, souvent fastidieuse et couteuse, tant pour son auteur que pour son environnement professionnel et personnel.

HIRAMYS et le Personal Branding

Parmi ses clients, HIRAMYS a la chance de compter des professionnels intervenant directement ou indirectement dans le Personal Branding :

– Un éditeur d’une solution innovante permettant de relayer sa marque personnelle, comme Tiki’mee Signature Card (signature email multicanale enrichie pour collaborateurs d’entreprises),
– Des agences de communication de crise, d’analyses en E-réputation et E-influence, telles que Reputation Squad, Inférences, ou Data Observer.
– Des éditeurs de logiciels de veille stratégique et d’E-réputation comme iScope.

Héloïse Cochet